MétamorphHouse - stratégie de densification douce et choisie (Rapport final sur la mise en oeuvre pilote à Villars-sur-Glâne)

Cette stratégie table sur l’implication des propriétaires de maisons individuelles pour créer des logements supplémentaires dans les quartiers résidentiels.  De manière participative, les propriétaires sont amenés à conjuguer leurs scénarios d’habitation personnels avec les réserves à bâtir dont ils disposent, de manière à poser les bases d’un projet de transformation de leur maison.

Lien vers le document sur le site de l'Office fédéral du logement

Articles en relation

Guide «Les nouveaux quartiers-jardins du XXIe siècle»

26/06/2017 - DALE du canton de Genève

La densification de la zone villa est plus que jamais d’actualité.

«Ma Densité»

13/12/2016 - ASPAN-SO

Les Cahiers explorent  la question de la densité selon les points de vue - volontairement subjectifs - d’une pluralité d’acteurs des territoires contemporains, qu’ils soient professionnels de l’espace ou habitants de quartier, ethnologues ou biologistes, usagers de l’espace public ou encore de la

Une bonne densification passe par le respect des espaces verts

30/05/2016 - Patrick Schoeck-Ritschard, responsable Architecture et protection du patrimoine, Patrimoine suisse

Reconnaître la valeur du paysage dans les centres.
Le caractère de nos villes et villages résulte de l’interaction entre les bâtiments, les rues, les jardins potagers, les murs d’enceinte ou les pré-vergers. Une approche visant à préserver ces valeurs uniques fait défaut dans nombre de localités. La pression visant à accroître la densité dans les pôles de croissance et l’exigence d’une réduction des zones à bâtir à la campagne imposent de nouvelles stratégies qui appréhendent le paysage et l’habitat comme un tout.

Densifier ? Y a qu’à…

27/01/2016 - Laurent Guidetti, TRIBU architecture

Face à la croissance démographique et à l’extension continue des surfaces urbanisées, les collectivités publiques sont amenées à chercher une utilisation plus rationnelle du sol, en adéquation avec un développement durable du territoire. Le principe, aujourd’hui admis, est le développement vers l’intérieur des zones urbanisées. Concrètement, cette densification légitime du milieu bâti permet de rationaliser les infrastructures et équipements publics, ainsi que de répondre à des évolutions sociétales. Là où la densité est trop faible, la densification est aussi un moyen d’améliorer le « vivre ensemble.

Article issu des Cahiers de l'ASPAN n°2/2015